Parcours: Artiste Peintre.

Technique: acrylique ou huile sur bois à l’aide d’une carte en plastique ou d’un pinceau.

 

Influences: des interférences provenant de l’art contemporain, des différents courants artistiques abstraits...

 

 

Portrait rédigé par Andreas Alberti:

D’une rive à l’autre, l’artiste joue un rôle de passeur d’émotions. La toile comme une embarcation et la palette un gouvernail qui permet à l’artiste de tracer son chemin dans une mer d’imaginaire aux reflets changeants. La destination n’a pas de limites et le voyage ne peut s’effectuer que par l’émotion provoquée par l’œuvre. Le travail de Nadine Hardy nous donnerait presque envie de faire chavirer l’embarcation pour plonger dans une de ses compositions tant la force des couleurs et des formes fait raisonner en nous une envie d’abandon et de reconnexion avec le monde qui nous entoure.

L’artiste puise notamment dans l’abstraction pour extraire une vérité et se détacher des carcans traditionnels de la représentation. La création devient un formidable outil de liberté et d’appropriation de son destin, consciente de la nécessité de s’exprimer dans notre société en perte de repères. Nadine Hardy explore avec passion un univers riche, coloré et géométrique dont elle parvient à dessiner les cartes et baliser un parcours. Il y a dans son travail, une finesse proche de la broderie comme si elle utilisait un fil narratif pour éveiller nos sens et donner du rythme à ses compositions. Une certaine musicalité se détache de ses œuvres, les formes et les couleurs deviennent des notes sur une partition, la décomposition du mouvement joue sur la tonalité de la toile comme une invitation à la danse, derrière les lignes.

La minutie du geste et la maîtrise parfaite des gammes chromatiques témoignent d’une volonté de se réapproprier le temps, de rendre une forme d’hommage au travail artisanal des brodeuses et mosaïstes des temps passés, passeurs de mémoire. Cette sensibilité est directement liée à sa formation d’historienne et à son cheminement artistique.

Les citations directes (ou indirectes) aux figures de l’Histoire de l’art sont faites avec une grande délicatesse. On pense bien sûr à Kandinsky, à l’art cinétique d’un Giacomo Balla mais aussi aux découpages de Matisse et au minimalisme d’un Sol LeWitt. Il y a aussi cette fascination pour la couleur que l’on pourrait presque rapprocher avec la démarche des impressionnistes. Le choix des tons dans ses inspirations fait écho à la fulgurance d’un paysage de Monet. La couleur surtout et peut-être plus encore que le dessin est une libération disait Matisse et l’on ne peut qu’abonder dans son sens quand on parcourt les toiles de Nadine Hardy.

La lumière devient matière découpant parfois des silhouettes et des visages dans la géométrie inspirante de ses compositions. Les lignes et les trames deviennent un langage sensible comme une litanie nous invitant à prendre le temps de regarder, de s’évader. La liberté est le moteur de sa création, Freedom comme elle l’écrit dans une œuvre éponyme.

L’artiste ouvre des portes dans un monde édifiant de plus en plus de murs. Libre à nous de les emprunter et de se laisser porter par la beauté du voyage.

 

 

Démarche:

Mon intention est de trouver l’harmonie dans l’ordre ou le désordre à travers la couleur. J’arrête ma recherche lorsque je constate que l’œuvre fonctionne et seulement à ce moment là, le spectateur peut s’y promener et être en prise directe avec ses émotions. La force de la couleur associée à la forte présence de sa matière créent un équilibre et permettent à mes tableaux de se révéler. La couleur puissante et lumineuse est un code facilitant la compréhension, la lecture, la traduction et le décodage de mon travail. C’est un lien et un point de repère entre ce que l’on voit et ce que l’on ressent à travers son expérience personnelle, ses racines culturelles et son environnement.    

 

Il ne s’agit pas d’orienter les émotions ni de suggérer mais de parcourir les sentiments qui m’ont animée et m’ont conduite à la création. Pour cela, la peinture abstraite et l’utilisation de la peinture acrylique saisissent mon inspiration et facilitent un langage lors de la création. Ce dernier est visuel car il est  représenté par des formes, des couleurs et des lignes. C’est un passage incessant entre la technique et le non-dit. C’est aussi une contraction du réel ou une connexion intellectuelle et artistique.

 

La peinture est présente afin d’interpeller nos émotions et nous mener à la quête de l’esthétisme. J’aime faire le parallèle entre ma vie qui se résume à un passage furtif et la réalisation de mes œuvres successives. Je veux saisir et émouvoir tout en atteignant le beau. Cette recherche répétitive, obsessionnelle et compulsive aboutit à une conversation de l’instant présent voué à disparaître. L’expression de mes tableaux apparaît ensuite de façon autonome. 

   

© 2023 by The Painter. Proudly created with Wix.com

  • Twitter Metallic
  • s-facebook
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now